Susa et allentours

RESERVEZ EN LIGNE

Htlbooking
Hotel susa & stazione

Susa et allentours

Susa

Susa « chef-lieu » de la homonyme vallée dans le point dans lequel la vallée se branche, à nord vers la val Cenischia et le pas du Montcenis, ou bien de la Haute Savoie et la Maurienne, à ouest la haute vallée de Susa avec ses importantes station de ski. Susa se lève aux pieds du Rocciamelone, but de passionnés de la montagne et de pèlerinage au Sanctuaire de la Madonna sur son sommet (m.3538) et au debout de la route, en partie en terre, qui mène au col des Fenêtres, mythique étape du tour d’Italie 2005, but de milliers de cyclotouristes.

L’histoire

Susa a des origines anciennes, déjà dans le 500 a.c. lorsque Aoste et Turin n’étaient pas encore fondées existait déjà une organisée ville celtique (coupelles Druidique). Eut sa la plus grande splendeur avec l’Empire Romain dont elles restent importante vestige, la quelle l’arène, des parties des Terme Graziane et mure, porte Savoia et l’Arc d’Auguste (8 a.c.) Resta importante Province même pendant la domination de la famille Savoie, splendide les églises médiévale, la majestueuse cathédrale, San Giusto de l’an milles, Saint Maria Majeure, la chapelle de la Madonna delle Grazie, le Saint Maria du Pont sur la rivière Dora et San Saturnino. Sans oublier les voisines abbayes de Novalesa e la Sacrée de S.Michele, le symbole de Piedmont.

Le centre historique

Susa conserve un intéressant centre historique comme le séminaire épiscopal et les arcades gothiques dans la rue de la Mairie avec ses maisons médiévales, sans oublier le château de la Marquise Adelaide. Traditionnelle « porte d’Italie » entre la Savoie et Torino, splendides les exemples d’études d’ingénieurs militaires, entre lesquelles Le Fort d’Exilles, et le Fort de la Brunetta, et le Vallo Alpin du Moncenisio avec ses importantes fortifications qui vont du 1700 à la dernière guerre mondiale.